Lemroudj-Draa kébila

Lemroudj-Draa kébila

Les hirondelles arrivent au printemps

On dit que les hirondelles ne font pas le printemps ; mais leur arrivée intervient au début de cette agréable saison qui change notre quotidien par sa verdure, ses pluies alternées, son soleil relativement chaud, ses insectes de tous genres, ses papillons, ses fleurs, la fin des gelées et le recul du froid.

L'hirondelle est un oiseau migratoire qui traverse des milliers de kilomètres, de l'Europe vers l'Afrique, en traversant mer et désert parfois de l'extrême nord à l'extrême sud, à la recherche des conditions de vie favorables, notamment un climat doux et des insectes pour se nourrir. 

Durant leur long voyage, les hirondelles se nourrissent du peu de graisse accumulé et des insectes attrapés en cours de vol ; elles font usage de leurs petites ailes pour voler aussi longtemps pour arriver sur les lieux où elles espèrent s'installer.

Au début du printemps, à leur arrivée au nord de l'Algérie, pas loin de la rive sud de la mer méditerranée, les hirondelles s'attèlent à construire leurs nids avec de la terre qu'elles transportent par petites quantités en usant de leurs becs ; elles les bâtissent à l'intérieur ou à l'extérieur des habitations et de leurs annexes. 

Dans les anciennes maisons construites avec de la pierre et de la tuile romaine, les hirondelles réalisent le nid en le collant à l'une des traverses, sous le toit, de sorte à profiter de la chaleur dégagée par le feu allumé dans un kanoune (trou circulaire de 30 à 40 centimètres de diamètre et de 20 à 25 de profondeur).

Leurs allées et retours entre les champs et leur nid sont facilités par le fait que la porte de la maison, notamment du salon, donne directement sur la cour et reste constamment ouverte du matin au soir. Avant la tombée de la nuit, les hirondelles rentrent et s'installent dans leur nid jusqu'au matin. 

Dans ces anciennes maisons, les hirondelles sont menacées par les serpents qui prennent leurs œufs et leurs petits pour se nourrir.

Dans les maisons à circuit fermé, les hirondelles construisent leur nid sous le balcon sans trop s'éloigner des lieux où vivent les êtres humains. Contrairement aux moineaux, les hirondelles vivent surtout à l'intérieur des habitations. 

Les hirondelles marquent leur arrivée et leur présence par leur gazouillement et leur allée et venue durant toute la journée ; ainsi, elles égaient les maisons et marquent de leur sceau la période allant du début du printemps à la fin de l'automne. Leur migration vers d'autres contrées, annonce l'arrivée prochaine de l'hiver que les hirondelles ne supportent pas ; il les oblige à abandonner leurs nids qu'elles retrouveront au début de la saison suivante de printemps.  

Auteur : Rachid Sebbah



Nid d'hirondelle


24/03/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 30 autres membres