Lemroudj-Draa kébila

Lemroudj-Draa kébila

L'Aid El Fitr 2013, une fête qui renoue avec les traditions


Prière de l'Aid

Le jeudi 8 Août 2013 marque la fin du mois sacré du Ramadan ; c'est aussi la fête religieuse pour tous les musulmans à travers le monde. Ce jour là, les fidèles sont doublement heureux. 

Ils sont contents d'avoir accompli le jeûne et les prières (Tarawih) tout le long de ce mois de Ramadan. Ils sont aussi contents de supporter la faim et la soif, chaque jour, du crépuscule au couché du soleil. Ils sont enfin contents de fêter cette évènement religieux en famille, avec les voisins et les proches.

La prière de l'Aid a commencé à 7h15 et s'est terminée une heure plus tard. Elle est précédée de récitation de versets du Saint Coran et de chants religieux spécifiques à cet évènement. 

A la sortie de la mosquée, les fidèles se sont échangés des accolades et des informations sur leur état de santé et celui des proches et amis. Ces accolades sont en quelque sorte une façon de se pardonner mutuellement en cette heureuse occasion et d'ouvrir une nouvelle page avec ses frères, ses voisins, ses partenaires, ses concitoyens et tous ceux avec qui nous vivons.

Afin que la joie soit entière, les citoyens des villages Bouzelatène, Thakliaath, Aghmerth et Izavachène, relevant de la commune Draa Kébila, ont recouru à une ancienne pratique, encore d'actualité de nos jours, appelée  "Louziaa". Une action de solidarité communautaire qui permet à toutes les familles du village, riches ou pauvres d'avoir une part de viande pour passer la fête convenablement. 

Pour cela, la communauté villageoise achète deux ou trois vaux, les égorge le jour de l'Aid et partage la viande en parts égales. Ceci permet à tous les citoyens de se rassembler autour de cette action, de contribuer à sa mise en œuvre et de venir en aide aux nécessiteux. C'est aussi une chose qui fait la joie des enfants dont certains assistent pour la première fois et sont curieux de savoir ce que c'est et comment ça se passe.

Louziaa symbolise la solidarité entre les membres du village et marque l'attachement aux pratiques culturelles de nos ancêtres. C'est une façon de concilier traditions et modernisme.

Retrouvez toutes les photos en cliquant sur ce lien : Louzia Bouzelatène 2013

Auteur : Rachid Sebbah


A la sortie de la mosquée


Louziaa au village Izavachène


09/08/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 30 autres membres