Lemroudj-Draa kébila

Lemroudj-Draa kébila

Fêtes de mariage, un mélange de traditions et de modernité

 De nos jours en Algérie, plus particulièrement en petite Kabylie, les fêtes de mariage diffèrent beaucoup de celles d'il y a trente ou quarante ans ; toutefois quelques traditions et rites subsistent encore. C'est ces traditions et ces nouveautés qui seront évoquées ici.

En effet, les fêtes de mariage ont beaucoup évolué mais sans pour autant effacer complètement tous les aspects traditionnels. Elles font partie du patrimoine culturel qu'il faut sauvegarder.

Dans un passé très récent, on ramenait la nouvelle mariée sur un cheval ou un mulet. D'ailleurs, à l'époque, même en milieu urbain, les voitures étaient très rares. L'époux n'accompagnait pas le cortège ; il attendait chez lui l'arrivée de sa campagne. Aujourd'hui, le cortège de voitures est de plus en plus fourni en voitures de luxe et l'époux se met en tête pour revenir assis à côté de son épouse. Donc, par rapport au passé, les changements sont perceptibles.

Par ailleurs, avant, on ne parlait même pas de remise de bague par l'époux lui même. De nos jours, la cérémonie se rapportant à la remise de la bague à la fiancée constitue à elle seule une petite fête à laquelle sont conviés proches et amis ; c'est le mari qui remet la bague à sa fiancée selon des rites inventés pour la circonstance. Lors de cette cérémonie, en plus de la bague, le nouveau mari doit emporter avec lui une très grande tarte appelée "pièce montée". Celle-ci est servie aux invités qui, généralement, sont composés en majorité de femmes ; la présence des hommes est très réduite.

Par contre, certaines traditions anciennes résistent au changement ; c'est le cas du rite des œufs durs que ramène la nouvelle mariée avec elle et que son mari distribue à tous ceux qui ont accompagné le cortège et aux invités qui sont venus assister à la fête de mariage. La nouvelle mariée ramène jusqu'à trois cents œufs durs qui font le bonheur des invités mais aussi qui rappellent les us et coutumes de nos prédécesseurs. Ce dernier aspect est plus important, car il perpétue une tradition qui remonte loin dans l'histoire de notre société.

Il y a aussi l'usage du henné, surtout pour la nouvelle mariée. Entre elles, les femmes organisent une cérémonie spéciale pour mettre du henné sur les mains et les pieds de la mariée ; moments très agréables où les proches et les amies de la jeune dame se rencontrent, plaisantent et évoquent les souvenirs d'antan et leurs rêves.

Enfin, il y a tellement de choses qui méritent d'être évoquées et qui sont en relation directe avec le thème "fête de mariage". Il est aussi vrai que la façon de faire diffère quelque peu d'une région à une autre, mais le but est le même ; il s'agit de partager des moments de bonheur et de joie avec les nouveaux mariés et de les encourager à rester unis pour toute la vie.

Auteur : Rachid Sebbah



22/10/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 30 autres membres