Lemroudj-Draa kébila

Lemroudj-Draa kébila

Les fêtes de mariage se multiplient durant ce mois d'août

Photo archive


Bien que certaines fêtes de mariage furent organisées bien avant le Ramadan, leur nombre a tendance à se multiplier depuis la fête de l'Aid El Fitr correspondant au jeudi 8 août 2013. Ce regain s'expliquerait par le fait que la rentrée scolaire est toute proche et la nécessité d'en finir avant que les vacances s'épuisent et que les familles retournent chez elles.

 

 

En ce moment à Lemroudj, comme partout ailleurs en Algérie, il y a des fêtes de mariage presque tous les jours et les longs cortèges de voitures de luxe  n'en finissent pas. Ces fêtes mobilisent beaucoup de monde tant du côté des familles organisatrices que du côté de celles invitées. Des sommes colossales sont dépensées souvent au détriment des nouveaux mariés qui ont mis des années à économiser pour fonder un foyer. 

 

Ainsi, chaque année, de nouvelles traditions voient le jour et viennent alourdir le budget consacré aux fêtes de mariage. Ce phénomène a tendance à rendre le mariage presque impossible pour de nombreux jeunes. D'ailleurs, l'âge de mariage recule d'année en année à tel point que le nombre de vieux garçons et de vieilles filles augmentent aussi.

 

 

Enfin, si pour certaines familles dépenser autant d'argent ne pose pas de problème, il faut penser aux autres qui, d'ailleurs, sont plus nombreuses à avoir des difficultés à vivre correctement avec leurs faibles revenus. Tout le monde se plaint mais personne n'ose commencer à limiter les dépenses et à les ramener à un  niveau acceptable et supportable. 

 

Auteur : Rachid Sebbah



17/08/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 30 autres membres